Vous avez profitez un maximum des vacances… Quel bonheur ! Les journées sont encore longues et ensoleillées. Le rythme est encore un peu décalé et tranquille. Tout est passé très vite et il ne reste plus que quelques jours avant la rentrée scolaire.

Cette année est spéciale car votre enfant va vivre sa première rentrée à l’école maternelle ! Une grande étape pour lui mais aussi pour vous. Rassurez-vous, cela se passe très bien pour la majorité des enfants. Et très souvent, quand les parents sont en confiance, sereins et prennent le temps d’expliquer, tout se passe bien.

Alors, comment accompagner et faciliter cette grande étape ?

Vers la rentrée… Tous droits réservés.

Nous sommes sur les derniers jours avant la rentrée. Il n’y a aucun intérêt à changer toutes ses habitudes ou proposer des apprentissages spécifiques sous prétexte qu’il rentre à l’école. Un enfant sait très bien faire la différence entre deux environnements. Vous pouvez néanmoins décaler doucement l’heure du coucher car il risque d’être difficile pour lui de changer de rythme, la veille.

Tout d’abord, un aspect pratique :

Les fournitures

Très souvent vous disposez d’une petite liste d’achat pour la rentrée avec : sac à dos, chaussons, bavoirs,… Choisir ses premières affaires est un moment privilégié entre parents et enfants. Discutez avec lui de ce qu’il souhaite. Il ne s’agit pas forcément d’acheter de nouvelles affaires si ce n’est pas nécessaire. Parfois, c’est le vieux sac à dos qui est choisi. L’important est qu’il fasse ses choix même si vous le guidez. Il va se sentir responsable et respecté. C’est aussi rassurant pour lui de partir à l’école avec ses affaires.

Les vêtements

L’école favorise le développement de l’autonomie comme permettre à l’enfant de s’habiller et de se déshabiller, seul. Vous pouvez faciliter cette étape en proposant des habits faciles à mettre : t-shirt, leggings ou bouton pression, chaussures sans lacet avec des velcros,… Ainsi, il pourra faire seul, rapidement et grandira dans son estime de soi.

Les premiers jours, il peut être aussi rassurant de mettre vêtements qu’il connaît et qu’il apprécie.

Identifiez aussi ses vêtements avec une petite étiquette à son nom. Cela évitera les pertes et les échanges.

Le doudou

Proposez lui de prendre son doudou ou sa tétine. Il pourra les prendre pour se ressourcer. Il sera très certainement invité à les poser lors des activités et du repas. Petit à petit, il va apprendre à s’en séparer sur des temps de plus en plus long, pour s’investir dans la vie de l’école.

Le carnet photo

Une petite idée sympa, qui a été testé. L’album photo des vacances… Choisir les photos ensemble, les commenter… permet de se rappeler des souvenirs sécurisants et agréables et de se tourner vers autre chose. Il sera aussi très fier de sa composition. Il peut l’amener le premier jour et le présenter, s’il le souhaite, à son professeur. Une façon agréable de créer de premiers liens autour d’un sujet qu’il maîtrise et qui le rassure. De la même façon, il peut apporter un livre qu’il apprécie particulièrement.

L’acquisition de la propreté

Il n’a pas tout à fait acquis la propreté ? Pas de stress sur les derniers jours. Vous allez lui mettre la pression pour rien. Continuez à être attentif à ses besoins et encouragez-le très simplement. Prévoir du change. Parlez-en avec la maîtresse tranquillement pour l’accompagner au mieux dans cette étape sereinement. Pour les plus stressés, voici une petite note proposée par le ministère de l’éducation nationale sur le site eduscol dans « La mallette des parents » :

« À la rentrée, votre enfant ne sera peut-être pas encore tout à fait propre. Soyez rassuré, en cas d’accident, il sera changé dans le respect de son intimité. » https://mallettedesparents.education.gouv.fr/parents/ID238/une-journee-a-l-ecole-maternelle

Les autres apprentissages

Il confond les couleurs, ses dessins sont de vastes étendues de traits de part et d’autre de la feuille… C’est normal… Le temps de l’école va permettre d’évoluer dans les apprentissages avec des méthodes pédagogiques et du matériel spécifique. Donc aucun stress… Chaque enfant évolue à son rythme. Profitez-du temps, avec lui, pour sortir explorer le monde. Cherchez les insectes, promenez vous, regardez le ciel, jouez ensemble, lisez des livres,.. C’est une grande richesse et ce sont des moments précieux irremplaçables.

La vie à l’école

Parlez avec lui des plaisirs de l’école. Quelque soit votre ressenti, c’est important de traduire une image positive. Les tout-premiers temps de contact avec le monde scolaire peuvent définir beaucoup de choses pour la suite de son année.

Vous pouvez d’écrire succinctement une journée type. Vous le connaissez, vous savez ce qui l’attire dans les apprentissage et les jeux. Parlez lui de ce qui peut l’intéresser à l’école. Des activités (dessins, sport, chansons,…) qu’il va vivre, des enfants qu’il va rencontrer.

Sur des temps calmes, vous pouvez proposer des petits livres ludiques sur l’école. La littérature jeunesse aborde fréquemment ce sujet.

Pourquoi ne pas aller vous promener sur le trajet jusqu’à l’école? Laissez-le observer et poser ses questions. Montrez votre intérêt et prenez du temps ensemble.

Les premiers instants

Et voilà : Ça y est, c’est le grand moment. Vous accompagnez votre enfant sur le pas de la porte.

Il est important de dissocier vos propres angoisses, des siennes. Si vos débordez d’émotions, peut-être que votre conjoint(e), plus serein(e) se sent plus prêt(e) pour ce grand jour et mettra plus facilement votre enfant en confiance. Les enfants sont parfois très différents avec l’un ou l’autre parent.

Vous avez encore quelques jours pour vous préparer à ce moment. Si vous pensez que cela peut-être difficile, projetez-vous. Imaginez et essayez de créer un sentiment positif autour de cet instant. Votre enfant a grandit. Un monde de découvertes et de nouvelles possibilités s’ouvre devant lui. Il est important de lui faire confiance et de l’accompagner à trouver ses ressources.

Il vous observe et s’imprègne de vos émotions. Tout est nouveau pour lui. Encouragez-le, faites lui confiance ! Amenez-le à observer autour de lui et à repérer des éléments motivants : copains, jeux, jouets,…

Les autres enfants pleurent… Vous pouvez en parlez avec lui. Qu’en pense t-il ?

C’est important d’expliquer, en amont, que vous partirez mais que vous viendrez le chercher le soir. Donnez lui des éléments pour se repérer. A cet âge, la notion du temps est encore très floue. Il ne maîtrise pas les heures, les jours,… Choisissez un repère facile pour lui comme par exemple : « Je viendrai te chercher juste après le goûter ».

Pensez à être cohérent. Indiquez lui votre départ et ensuite partez ! Évitez les séparations trop longues. C’est à vous de sentir, pour lui, le bon moment. Les allers-retours sont difficiles à gérer pour lui et … pour vous. Ne vous sauvez pas en douce… même si ce temps est difficile pour lui, vous devez lui expliquer les choses et l’encourager.

Professeur et atsem sont présents. Vous pouvez chercher la personne ressource pour prendre le relais le temps de votre départ.

Pour finir…

C’est une grande aventure qui commence pour votre enfant. Il grandit chaque jour tout comme son besoin de connaissances et d’apprentissages. L’école offre la possibilité de découvrir un autre monde et de réaliser de nouvelles découvertes et rencontres. Les premiers temps sont primordiaux. Encouragez simplement votre enfant ! Montrez que vous avez confiance en lui et dites-le lui.

Très belle rentrée à tous !

Laetitia Stanislawski, puéricultrice Cadre de santé.

La première rentrée à l’école maternelle

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de